En cette fin de mois de décembre, je fais un saut à Agadir. Il fait frais et le soleil se fait tendrement chaud. Le maire de la ville a bossé comme un chef. L 'une des rares villes à s’enorgueillir de ses rues et avenues librement aérées.

Le plan d'aménagement urbain est, on dirait, calculé au millimètres prés. Le centre ville est relié aux quartiers limitrophes sans embouteillage ni contournement inutile. Il n' y a pas de problème de circulation en ville comme dans les autres villes du royaume.

Les jardins sont clean, les trottoires agréablement propres. Des terrains de foot et de basket un peu partout dans les quartiers. Tout celà dans un décor simple et qui fait plaisir !

Des centre culturels disséminés ici et là. Le patron de la ville, Kabbaj, originaire de Fés fait, peut être sans le savoir,de la belle fleur du Sud un bel exemple de citoyenneté et d'un super patriotisme.

On lui doit aussi l 'une plus belle corniches du royaume. Venir au Maroc et marcher sur la promenade non pas des anglais mais bien des berbères de la région !

Rien à dire, Agadir attire et interpelle par la modestie et les couleurs que respirent les terres et les habitants du Sud. J' aime Agadir !

Plage d'Agadir
Plage d'Agadir
Plage d'Agadir
Plage d'Agadir

Plage d'Agadir

Retour à l'accueil